Path 2|facebookMADE BY ARTICLEMADE BY ARTICLEtwitterMADE BY ARTICLEMADE BY ARTICLE
Un Programme de la Soutenu par

Module 13 Faire fructifier son argent – Épargnes et investissements

alt text

Le dilemme de la « poule et l’oeuf » ne s’applique pas aux épargnes et aux investissements. Il n’y a pas à se demander qui est arrivé le premier. Il est impossible d’investir sans épargne. Une fois qu’on a réussi à accumuler des épargnes, on peut alors prendre des décisions, afin de les investir sagement.

Nous avons plusieurs choix quant à l’utilisation de l’argent que nous avons. Nous pouvons le dépenser, l’épargner, payer des impôts ou en faire don.

Télécharger le module

Guide de l'enseignant

Cette leçon peut accompagner le module 13 de Les jeunes et largent – Faire fructifier son argent – Épargnes et investissements.

Sujets pertinents

Argent, investissement, l’économie, investir sur « soi-même », le rôle de l’investissement

Contexte

Les élèves, et parfois d’autres, pensent qu’investir est de faire de l’argent avec de l’argent. C’est vrai, mais le concept d’investissement va plus loin.

Demandez aux élèves de lire le module 13 de Les jeunes et largent et ensuite présentez les leçons suivantes.

Les élèves auront l’occasion de réfléchir sur les différentes façons d’utiliser l’argent, et d’en discuter. Évidemment, la plupart aiment la dépenser, mais les élèves doivent savoir que l’épargne et l’investissement les aideront plus tard. Ils n’ont probablement pas pensé à investir sur eux-mêmes. Ils doivent savoir qu’ils peuvent s’aider à s’améliorer. Par exemple, suivre des formations (gardiennage, sauvetage, etc.) augmente leurs chances de trouver un emploi à temps partiel.

Habituellement, les adolescents de cet âge prennent conscience de leur communauté. Certains élèves ont participé à des levées de fonds caritatifs ou ont donné de leur temps à la communauté. Durant ces leçons, les élèves feront quelque chose pour aider ou améliorer leur classe, école ou communauté.

Résultats

À la fin de cette leçon, les élèves pourront :

  • décrire le concept d’investir pour changer, développer ou améliorer quelque chose
  • comprendre qu’il existe différentes façons d’investir
  • expliquer pourquoi une personne souhaiterait investir dans quelque chose
  • comprendre l’importance d’investir sur « soi-même »
  • décrire des façons d’investir des ressources pour aider les autres

Temps d’application

Cinq périodes de classe d’environ 60 minutes chacune.

Stratégie d’enseignement et d’apprentissage

Première période : 60 minutes

  • Pour commencer, demandez aux élèves s’ils aimeraient avoir 5000 $. Le cas échéant, que feraient-ils avec ce montant? Au moyen d’un traitement de graphique, comme une carte cognitive (voir  https://www.bing.com/images/search?q=how+to+do+a+mind+map&id=E5868CB8476DA09B237FDEA291B6F3E472EB99D9&FORM=IQFRBA) les élèves discuteront de leurs idées pour utiliser cet argent. Ces documents seront remis à la fin de la classe (en anglais seulement).
  • Demandez à certains élèves de présenter leurs idées en classe, et dressez une liste d’idées au tableau en utilisant quatre catégories : épargne, dépense, don, investissement.
  • Demandez aux élèves de donner des exemples de ces catégories et écrivez-les au tableau.
  • Expliquez qu’avant de pouvoir dépenser, donner ou investir, il faut d’abord épargner, et c’est pourquoi la leçon portera d’abord sur l’épargne.
  • Formez des groupes de cinq ou six et demandez-leur de décrire des stratégies pour économiser de l’argent.
  • Laissez-leur suffisamment de temps pour en discuter et ensuite obtenez quelques suggestions auprès des groupes.
  • Ensuite, demandez-leur de lire la liste des conseils d’épargne à la page 175 de Les jeunes et largent et de faire part de leur réaction à la liste suggérée.
  • Maintenant que le contexte initial est établi, expliquez que la leçon portera désormais sur l’investissement.
  • Demandez aux élèves de définir le terme.
  • Ensuite, demandez-leur pourquoi les gens investissent (croissance, amélioration, contribution au démarrage ou au développement d’une entreprise, achat d’une maison, etc.).
  • Demandez des exemples de façons dont les gens utilisent leur argent pour apporter des changements et améliorer leur vie.

Deuxième période : 60 minutes

  • Cette période porte sur les questions entourant les investissements d’argent.
  • Pour commencer, divisez la classe en quatre groupes. Il s’agit de groupes centraux.
  • Expliquez qu’ils étudieront l’information aux pages 177 à 187 de Les jeunes et largent au moyen d’une stratégie de casse-tête.
  • Attribuez un chiffre de 1 à 4 à chaque membre des groupes : le chiffre 1 pour le premier membre du premier groupe, 2 pour le deuxième membre du deuxième groupe, etc. Ces chiffres serviront à former des groupes de spécialistes de même taille.
  • Demandez aux élèves ayant le même chiffre de se réunir. Ces groupes de spécialistes devront se familiariser sur un sujet donné et l’expliquer ensuite à leur groupe central.
  • Attribuez les portions suivantes du module :
    • Groupe 1 – page 177 jusqu’à la moitié de la page 181 – Investir de l’argent
    • Groupe 2 – page 179 jusqu’à la page 182 – Investir dans l’économie, critères d’investissement
    • Groupe 3 – page 183 jusqu’ à la page 184 – Types d’investissement
    • Groupe 4 – page 184 jusqu’à la fin de la page 187 – Profil d’investisseur, fonds communs de placement
  • Accordez le temps nécessaire pour terminer les recherches. Ensuite, demandez aux élèves de retourner à leur groupe central et d’expliquer leur sujet aux autres membres.
  • Terminez la période en répondant aux éventuelles questions découlant des discussions.

Troisième période : 60 minutes

  • Pour commencer, demandez aux élèves s’il est possible d’investir autre chose que de l’argent.
  • Expliquez que les contes pour enfants ont souvent une morale, et c’est pourquoi la leçon fera référence à deux contes pour enfants.
  • Demandez aux élèves de réfléchir à la morale de l’histoire des trois petits cochons et celle du lion et du rat, et comment ces animaux ont fait des investissements sans utiliser d’argent.
  • Expliquez rapidement les contes si les élèves ne les connaissent pas bien.
  • Expliquez que le rat a aidé le lion en investissant de son temps, et que le troisième cochon a investi beaucoup d’efforts pour construire sa maison.
  • Formez des petits groupes. Demandez aux groupes de réfléchir à des façons d’investir leur temps ou leurs efforts pour améliorer la classe, l’école ou la communauté, ou pour aider quelqu’un. Insistez sur le fait qu’il n’est pas nécessaire de faire une collecte de fonds. Il est possible d’investir du temps, des efforts ou de la créativité.
  • Les élèves peuvent aussi jeter un oeil sur un site Web de collectes de fonds, notamment (en anglais seulement) :

Quatrième période : 60 minutes

  • Chaque groupe élaborera un plan d’action à partir des idées ressorties. S’ils n’ont pas beaucoup d’idées, ils peuvent utiliser la liste suivante (les liens sont en anglais seulement) :
  • Les groupes élaboreront un plan et vous demanderont de l’approuver avant de le mettre en pratique. Distribuez la liste de vérification du travail en groupe et demandez aux élèves de la remplir.
  • Les élèves travaillent en groupes sur leurs plans de projet.

Cinquième période : 60 minutes

  • Selon le plan, les élèves auront peut-être besoin d’une autre période de classe pour planifier et exécuter leur projet.

Documents/ressources

Évaluation

  • Évaluez les cartes cognitives.
  • Évaluez la participation en classe.
  • Évaluez les idées et l’efficacité des projets.
  • Évaluez la liste de vérification du travail en groupe.

Modifications ou suggestions pour des apprenants différents

  • Les élèves peuvent aussi décrire leurs idées à une autre personne au lieu d’élaborer une carte cognitive.
  • Les apprenants différents peuvent être jumelés avec d’autres pour créer leur projet.

Liens connexes

Activités additionnelles possibles

  • Afin de pratiquer la stratégie de carte cognitive, les élèves pourraient élaborer une carte cognitive pour traiter un autre problème de leur choix.
  • Les élèves pourraient choisir une action qui les intéresse et suivre sa performance sur une période donnée.
Montrer plus

Ressources parent

Pourquoi est-ce important?

Lorsqu’ils atteignent l’adolescence, les enfants doivent avoir de l’expérience avec des revenus et des épargnes, comme les tirelires ou la création d’enveloppes d’épargnes, de dépenses et de partages. Cependant, les adolescents doivent réfléchir à d’autres façons de tirer profit de leurs économies puisqu’ils doivent gérer des sommes d’argent plus importantes. Connaître certaines activités bancaires de base est un début, mais lorsqu’il est question d’épargnes, ils peuvent employer leur argent autrement. Cela sera déterminé en partie par la personnalité de votre enfant et sa tolérance au risque. Il est donc important, en tant que parents et gardiens, que nous les exposions à ces choix et que nous nous assurions qu’ils comprennent leurs caractéristiques.

Façons d’intéresser votre enfant et activités amusantes à faire

Nous devons connaître la personnalité de base de notre enfant pour mieux comprendre quelles stratégies d’épargnes et d’investissement pourraient l’intéresser.
  1. Nous devons d’abord encourager notre enfant à épargner une partie de son argent. Sans épargne, il est inutile de réfléchir à des façons de l’ Demandez à votre enfant sa stratégie pour épargner de l’argent. Met-il de côté un pourcentage de tout l’argent qu’il gagne? Met-il tout de côté? Rien de côté? Discutez ensuite de différentes façons d’épargner de l’argent et dressez une liste de ce qu’il pourrait faire.
  2. Une fois que vous avez déterminé que votre enfant a des économies, réfléchissez ensemble à des façons de faire fructifier cet argent. Si ses économies sont placées dans un compte chèques, elles ne rapporteront pas d’intérêt, mais si elles sont placées dans un compte épargne, elles pourraient rapporter un peu d’intérêts. Vérifiez le taux d’intérêt que son argent rapporte. Vous pouvez ensuite explorer d’autres façons de faire de l’intérêt plutôt que de simplement laisser l’argent dans un compte épargne. (Consultez le site Web plus bas pour obtenir de l’aide)
  3. Amorcez une discussion avec le vieux dicton « si quelque chose semble trop beau pour être vrai, c’est sans doute le cas » et demandez à votre enfant ce que cela signifie. Discutez d’un autre dicton, « Plus le risque est grand, plus la récompense est grande ». Discutez ensuite de la possibilité que votre enfant souhaite sortir ses économies de la banque pour les placer ailleurs. Demandez-lui ce qu’il pourrait faire d’autre avec son argent et explorez ses possibilités, notamment les CPG, les actions, etc.
  4. Visionnez la vidéo TED suivante sur la prise des meilleurs choix d’investissement possible et discutez-en avec votre enfant (en anglais seulement) - https://www.youtube.com/watch?v=FEuyi2f_3MA

Contexte supplémentaire et sites Web et ressources connexes

Montrer plus

Suivant

alt text

Module14Protéger ses biens et planifier en vue de l’indépendance financière

Rien n’est plus démoralisant que de travailler très fort pour obtenir quelque chose, puis de le perdre. Cela s’applique également à l’argent. Une bonne planification financière implique également de prévoir les catastrophes qui pourraient survenir et de protéger ce qui nous importe le plus. Ces choses sont évidemment les relations que nous cultivons dans notre vie et les membres de notre famille, mais également les choses matérielles, comme une maison, un chalet, une voiture, un bateau, etc.

Pour en savoir plus